Accueil Vigny Association Bulletin Nous écrire Sommaire Présence de Vigny
A propos d’Alfred de Vigny
Ainsi, en 1997 plus que jamais, Vigny est un auteur en devenir. Mais aujourd’hui, contrairement à ce  qui était vrai en 1913 et dans les décennies suivantes, ce devenir n’est plus (ou presque plus) obéré par  l’inaccessibilité des sources manuscrites ou par la partialité passionnée de certains chercheurs, si bien que le  malencontreux mystère qui a longtemps entouré les papiers de Vigny s’est maintenant dissipé, si bien que les  polémiques se sont désormais éteintes. Il ne reste qu’à travailler ... Comme un bronze retiré des fonds marins  qu’il faut débarrasser des concrétions calcaires qui le déformaient, l’oeuvre de Vigny (Journaux et  Correspondance compris) attend une édition que tout laisse espérer enfin intégrale, enfin définitive, qui  suscitera sans nul doute des interprétations renouvelées. Cette entreprise n’a besoin que de patience et de  moyens. On en revient toujours à Chatterton : comme les poètes, les chercheurs ne demandent que « le Pain  et le Temps ». Pour autant, tout n’est pas encore gagné. Avoir réussi à déblayer la voie qui mène à Vigny est certes déjà un acquis primordial, mais il reste à  rétablir la circulation sur cette voie, afin qu’elle soit de nouveau régulièrement fréquentée. En d’autres  termes, il reste à reconquérir la confiance des éditeurs, l’intérêt des enseignants et les faveurs du public —  tout cela est évidemment lié. Si en effet les chercheurs qui se consacrent à Vigny ne manquent pas  d’enthousiasme, ils souffrent d’être confrontés chaque jour à la difficulté de communiquer les fruits de leurs  travaux ; surtout ils ne sont pas assez nombreux. Au moment où débute le troisième siècle de l’histoire de  Vigny, c’est donc du côté du relais entre la recherche et le public, du côté de l’enseignement, que doivent  porter les efforts. Il faut espérer que, par le biais des programmes des lycées, des universités et des concours  de recrutement de l’Éducation nationale, également par l’initiation à la recherche que constituent les  mémoires de maîtrise et de DEA, Vigny recouvre enfin la place qui est la sienne : celle d’un auteur en son  siècle, ni plus ni moins.  Loïc CHOTARD
retour